Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Élevage Sorhouet, St Esteben : gérer le troupeau à l'herbe avec rigueur et organisation

Élevage Sorhouet, St Esteben : gérer le troupeau à l'herbe avec rigueur et organisation

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Un système adapté aux contraintes locales : le troupeau de 53 mères est organisé en fonction du potentiel herbager de chaque saison et au morcellement de l'exploitation.

L'exploitation comprend 4 sites d'élevage :

  • "maison" : 4ha, un bâtiment pour les primipares et les génisses de renouvellement,
  • "prairies et parcours" : 32 ha, un bâtiment pour les génisses pleines,
  • "Garakoetxea" : 10ha, un bâtiment pour les mères et les veaux,
  • "prairies éloignées" : 2 parcelles de 9 et 4 ha, des estives et des landes fauchées sur 6 ha.

Les mouvements d'animaux sont effectués en bétaillère à cause de l'éloignement des sites d'élevage et de la traversée de zones urbanisées. Les vaches sont réparties en 2 troupeaux avec un taureau pour chaque lot.

Les vêlages sont groupés de janvier à avril, ainsi la pousse d'herbe du printemps couvre les besoins forts d'allaitement. La majorité des génisses de renouvellement est désaisonnée (vêlages en août) pour leur laisser le temps de finir leur croissance avant le deuxième vêlage (IVV1-2 plus long). La pression sanitaire en nombre de veaux dans le bâtiment est ainsi moins forte.

Rigueur de conduite :
Toute vache diagnostiquée vide est réformée. Les veaux nés de génisses sont tous vendus. Le renouvellement est choisi parmi les génisses nées à la période de janvier à avril.

Utilisation des prairies :

  • En été : pâturage + constitution de stocks
  • En hiver : alimentation basée sur l'herbe (ensilage + foin)

Gestion du pâturage :
Le pâturage est piloté par les sommes de températures. Le chargement est adapté au fur et à mesure en fonction des conditions climatiques :

  • au site "maison", un lot de 7 animaux seulement l'été car 3.5 ha seulement sont disponibles,
  • au site "estive" : 3 parcs avec ouverture des parcs au fur et à mesure de la saison. La fertilisation est décalée pour étaler la pousse.
  • sur les prairies éloignées : génisses 1 an, avec déprimage de 8.5 ha (voire ététage).

Les lots sont remaniés et répartis au cours de la saison selon un cycle bien rôdé.

Amélioration de la productivité des prairies :
"La fertilisation est mieux raisonnée. Progressivement depuis dix ans, les animaux pâturent plus longtemps et les prairies supportent un chargement plus élevé." La moitié des landes (12 ha) sont brûlées chaque année, ce qui nettoie et redynamise la végétation.

Constitution des stocks d'herbe :

  • 9 ha sont ensilés : 5 ha de prairies du site "Garakoetxea" sont sursemées en RG hybride et 4 ha de dérobées de RGI,
  • 14 ha sont fanés, essentiellement sur les parcelles éloignées.

Assolement :

  • SAU : 65 ha
  • maïs ensilage 4 ha
  • landes 25 ha
  • prairies 36 ha

Résultats reproduction :

  • Age au 1er vêlage : 32 mois
  • IVV multipares : 380 jours
  • IVV 1-2 : 490 jours

Indicateurs de production :

  • Productivité (veaux sevrés / vache présente) : 90% sur 3 campagnes
  • Production Brute de Viande Vive : 259 kg/UGB

Autonomie alimentaire :
Les seuls achats alimentaires pour le troupeau se résument à 8 à 10 tonnes d'aliment pour la complémentation des veaux et du complémentaire azoté.
La quantité de concentré consommée est de 180 kg / UGB, soit l'un des taux les plus bas du département. Cet indicateur démontre à quel point ce système est économe et autonome.