Vous êtes ici : Accueil > Actualités > IA Situation au 22 janvier 2021

IA Situation au 22 janvier 2021

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Suivez sur la page INFLUENZA AVIAIRE l'évolution des zones règlementées et les informations pratiques.

Nous publions dans la page dédiée INFLUENZA AVIAIRE les informations actualisées sur les zones règlementées en fonction de la signature des arrêtés préfectoraux publiés liées à la situation de l'Influenza Aviaire. Vous y trouverez également des infos pratiques.

Suite à la confirmation de plusieurs foyers ces derniers jours dans le 64 et dans les départements voisins, le zonage réglementé IAHP pour le 64 est modifié.

Cliquez ici pour connaître la liste des communes du 64 en zones réglementées au 22 janvier 2022

A date, pour les Pyrénées-Atlantiques :
- 47 foyers confirmés
- 310 communes sont en zone réglementée (108 en ZP et 202 en ZS)

Par ailleurs, suite à l'évolution de la stratégie nationale décidée par le ministre de l'agriculture, Cliquez ici pour connaitre les 26 communes du 64 qui sont concernées par les mesures de dépeuplement préventif.
Elles se situent en ZP et/ou ZRD, en bordure de la frontière 64-40.
Pour les autres territoires du 64, les dépeuplements préventifs sont réalisés de manière périfocale dans les 3 km.

 

Recommandations de la DDPP

Par ailleurs à ce stade, il est impératif :


- que les règles de biosécurité (ND des véhicules, tenues dédiées/change/douche en entrée et sortie d'élevages...) et la mise à l'abri soient strictement respectées,
- de stopper toute intervention non essentielle en élevage,
- d'appliquer régulièrement de la chaux vive autour des bâtiments d'élevage et sur les lieux de passage,
- que les éleveurs et détenteurs de volailles ne se rendent pas dans d'autres élevages,
- qu'aucun rassemblement d'éleveurs/détenteurs de volailles/oiseaux n'ait lieu,
- que les chasseurs n'entrent pas dans un élevage de volailles et évitent les contacts avec les éleveurs de volailles/oiseaux, le virus étant certainement déjà présent dans l'environnement.

- tout éleveur en vente directe doit déclarer ses mises en place de lots et mouvements de volailles sur une base de données électroniques (BD avicole). La Chambre d'Agriculture des Pyrénées Atlantiques peut, au besoin, apporter son appui.
- les éleveurs doivent exercer une surveillance a minima quotidienne et déclarer sans délai à leur vétérinaire ou aux services de la DDPP, tout signe clinique évocateur d’influenza aviaire (signes nerveux, torticolis, apathie….), toute mortalité anormale et même sans mortalité, tout dépassement des critères d’alerte (baisse d’alimentation, chute de ponte…),
- en dehors de la zone réglementée où lîs mouvements notamment de PAG pour mise en gavage continuent, vous veillerez à procéder à des prélèvements et analyses grand maximum 48h00 avant le départ des animaux. Il ne faut pas hésiter à décaler le départ des animaux pour satisfaire à ce délai raccourci en cas de difficulté de logistique ou  par exemple du laboratoire  le w.e. ou jours fériés.
de nouvelles consignes de modalités de prélèvements avant mouvements sont d'ailleurs attendues de la part de la DGAl après échanges avec l'Anses (lieu de prélèvements, échantillonnage, ...).


Tout non-respect pourra conduire à des sanctions pénales ou à des retenues d'indemnisation en cas de foyer.

Toute suspicion clinique doit être signalée sans délai à un vétérinaire sanitaire.