Vous êtes ici : Accueil > Gestion de l'entreprise > Je veux améliorer mes performances > Bovins viande > La quantité de viande vive produite détermine le revenu

La quantité de viande vive produite détermine le revenu

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Une fois que le niveau de rentabilité d'atelier est estimé, on peut en analyser les marges de progrès. Sur ce point, le déterminant du revenu d'un atelier Bovin Viande qui ressort en premier de toutes les analyses est la quantité de viande vive produite par unité de main d'œuvre affectée.

Cette notion mesure la capacité du système à rémunérer le temps qu'on lui affecte. Elle résulte à la fois des performances " classiques " de conduite animale (taux de vêlage, IVV, taux de mortalité, productivité numérique, performances de croissance) et de la productivité du travail, notion plus nouvellement approchée dans le conseil en élevage.

L'organisation des vêlages

Un levier majeur d'organisation est clairement ressorti des échanges cette année : l'organisation des vêlages, à travers leur regroupement sur 1 ou 2 périodes. France Bovins Croissance, dans son dernier rapport annuel, confirme l'intérêt technique du regroupement des vêlages :

  • en France, la conduite en vêlages étalés est aujourd'hui minoritaire, puisque 58% des élevages organisent leur conduite autour de vêlages d'automne (25 %), d'hiver (21%), de printemps (10%) ou de 2 périodes (2%)
  • sur l'analyse des élevages charolais majoritaires, les élevages à vêlages les plus regroupés (+ de 90 % des vêlages sur 3 mois consécutifs) affichent des performances techniques significativement meilleurs que les élevages aux vêlages les plus étalés (- de 60% des vêlages sur 3 mois consécutifs) : 17 jours d'IVV et 3.5% de mortalité en veaux de moins en moyenne. La même étude conclue enfin sur un gain certain sur la productivité du travail, avec 1/3 de temps de travail en moins.

La Chambre d'Agriculture met en avant dans le département depuis une dizaine d'années dans ses interventions et publications les nombreux avantages de l'organisation des vêlages.

Témoignages d'éleveurs

  • " Le regroupement des vêlages, c'est le jour et la nuit en matière d'organisation du travail. Mon métier a changé. J'organise aujourd'hui mon troupeau autour de mes contraintes. Avant, comme beaucoup d'éleveurs, j'étais en vêlages étalés... Je me demande aujourd'hui comment je faisais pour m'organiser "
  • " Avec les vêlages groupés, je suis mieux organisé, et je suis mieux le troupeau. Je suis concentré en période de vêlages. Après mon travail sur le troupeau s'allège à partir de mi-janvier. J'ai du temps disponible pour profiter de mes 3 enfants "
  • " Je suis naisseur-engraisseur. Le regroupement des vêlages a amélioré l'efficacité de la finition, avec des lots homogènes de jeunes bovins"

Contact

Thierry Deltor

Chargé de mission Bovin viande

Tél : 05 59 90 18 39 / 06 70 88 45 00

Fabienne Marque

Assistante Filières

Tél : 05 59 80 70 15

Anne Prévost

Conseillère Bovins Viande - Bovins Croissance

Tél : 05 59 90 18 47 / 07 89 87 33 67