Vous êtes ici : Accueil > Agro-écologie > Agro-écologie ? > Auxiliaires

Auxiliaires

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Les auxiliaires de culture au service des agriculteurs

Un auxiliaire de culture est un organisme vivant qui détruit les ravageurs ou atténue leurs effets. Il s’agit souvent d’animaux consommant les ravageurs (insectes comme les coccinelles, les carabes...) ; mais on trouve aussi des parasites ou des micro-organismes (bactéries, champignons, ..) provoquant des maladies au sein des populations de ravageurs.

Ces auxiliaires peuvent être lâchés dans les cultures, technique appelée "lutte biologique". Cette pratique est largement utilisée par les agriculteurs comme les trichopgramme pour lutter contre la pyrale du maïs.

En agro-écologie, les agriculteurs favorisent le développement d’auxiliaires en fournissant de la nourriture et des abris aux auxiliaires (haies, bandes enherbées ou fleuries), en augmentant la diversité végétale, en limitant la taille des parcelles, en réduisant les travaux de sols profonds et le recours aux insecticides.

Les carabes, alliers de la protection des cultures

Les carabes sont des coléoptères qui font partis des auxiliaires des cultures. Ce sont tout d'abord des prédateurs de nombreux ravageurs de grandes cultures tant pour les mollusques (escargots, limaces) que pour les insectes (larves, pucerons...). Certains se nourrisent également de graines d'adventices reduisant considérablement les populations de mauvaises herbes d'après les ernières études.

De plus, étant directement exposés aux perturbations des milieux agricoles, ils jouent ainsi un rôle d'indicateur biologique de la qualité des milieux perturbés par les activités humaines et agricoles.

Télécharger nos premiers résultats de suivi en cultures

Les Vers de Terre, ingénieurs du sol

Les vers de terre sont les habitats du sol les plus connus et sont très apprécies des agronomes. Ils jouent un rôle essentiel dans la structuration des sols, la dégradation des matières organiques et le maintien de la vie biologique.

Les vers de terre représentent près de 70 % de la biomasse terrestre. En sols cultivés dans les Pyrénées-Atlantiques, nous avons relevé jusqu'à 1.3 T/ha de vers de terre.

Télécharger notre plaquette Vers de Terre