Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Téléchargez le bulletin fourrages du 11 mai

Téléchargez le bulletin fourrages du 11 mai

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

SITUATION AU 10 mai 2020 

D'après les relevés Météo France, les températures cumulées atteintes (comptées à partir du 1er février) varient de #1060 (plateau de GER - Le poste météorologique de GER est en panne depuis fin mars) à 1285 degrés-jour (°Cj) (secteur ANGLET) ; ils sont de 1111 à UREPEL, 1117 à OLORON, 1186 à UZEIN et 1219°Cj à AICIRITS. 
Les simulations de calculs pour la zone Montagne, à partir des stations d'OLORON et d'UREPEL, donnent des cumuls atteignant les 965 °Cj à 600m, 900 à 700m et 845°Cj à 800m.

Rappel des stades repères de la végétation et de l’utilisation optimale correspondante (en degrés jours °Cj, d’après INRA, 2011) 

STADE DE LA VEGETATION

FIN DEPRIMAGE

DEBUT EPIAISON

PLEINE EPIAISON

PLEINE FLORAISON

UTILISATION OPTIMALE DE LA PRAIRIE

Pâture sans amputer le rendement de la fauche ultérieure

Ensilage, enrubannage, fauche pour séchage en grange

Foin précoce

(bonne valeur alimentaire)

Foin tardif

(riche en fibres)

PT fertile et précoce (RGA, houlque)

500

700

800

900

PT / PP fertile (dactyle, fétuques)

800

1100

1200

PP / PN tardive (agrostis, pâturin commun)

900

1200

1500

1600

 

A FAIRE CETTE SEMAINE 

En zone montagne, jusqu’à 800m d’altitude, la pâture des parcelles tardives destinées à la fauche est à arrêter, si l’objectif est d’y faire du foin en quantité. Les prairies plus fertiles de type fétuque / dactyle devraient arriver à pleine épiaison en milieu de semaine prochaine à 600m, et 8 jours plus tard à 700m. Ce sont celles à prioriser pour les fauches dès que le temps le permettra.

En zone de plaine, seules les plus tardives des prairies qui n’auront pu être fauchées pourront espérer donner des fourrages avec un peu de valeur. 
Les pluies viennent à point pour favoriser la repousse de celles fauchées dernièrement.

Ces pluies sont annoncées quasiment tous les jours jusqu’à la fin de semaine.
En cas de verse de la végétation, si le risque de rentrer de la terre est trop important pour la réalisation des conserves humides, il est plus prudent de réserver la prairie à une fauche à foin. 
La hauteur de fauche devra être d’autant plus haute (dans la mesure du possible : 6 voire 7 cms pour des luzernes) que les stades de l’herbe seront avancés : l’objectif est alors de favoriser un redémarrage rapide, avant un éventuel coup de chaud qui lui donnerait un coup d’arrêt.

Pour la pâture, toujours avoir en tête les repères de hauteurs de végétation suivants, pour les entrée et sortie de parcelles : 5 (hauteur talon) et 15 cm (pour des vaches ; 8 – 9 cm pour les brebis) en système tournant -- préférable en cette période de pleine pousse d'herbe --, et hauteur constante de 8 cm (cheville) en pâturage continu.
Une herbe dépassant les 20 cm de hauteur de végétation est systématiquement mal valorisée par les animaux. 
En cas de débordement par la pousse, un moyen de limiter le gaspillage d’herbe tout en faisant paître des parcelles déjà épiées (si pas le temps / l’envie d’y récolter la végétation) est de pratiquer le topping, c’est-à-dire une fauche préalable à la venue du bétail ; quelques heures, voire une journée de préfanage, amenera de l’appétence et la végétation sera consommée sans tri.
Sans utilisation de cette astuce, il y aura abondance de refus qu’il conviendra d’éliminer, soit par un lot d'animaux "nettoyeurs" à faibles besoins, soit par broyage, ou mieux, fauche des refus qui, par sa netteté de coupe, est plus favorable au redémarrage de l'herbe. Ces interventions mécaniques seront alors à effectuer de préférence le jour même de la sortie des animaux, à une hauteur de végétation résiduelle de 10 cm, pour ne pas amputer les nouvelles feuilles.

Quelle que soit la solution choisie, l’objectif, par le nivelage permis de la végétation, est de permettre  la bonne valorisation ultérieure des repousses.


Contact : Marie Claude MAREAUX - CHAMBRE D'AGRICULTURE 64 - 05 59 80 69 92 - mc.mareaux@pa.chambagri.fr